Camiikebir, un quartier sur une friche au fil de l’eau

la régénération des berges par un pôle culturel.

JMA-GE TRAVAIL DE MASTER SP2020

Le statut de la Corne d’or à Istanbul a évolué au cours du temps. D’un territoire majoritairement dédié aux activités portuaires ou industrielles, peu à peu délocalisées à l’extérieur de la ville, il s’est alors formé plusieurs friches en contact direct avec la ville. On assiste depuis une vingtaine d’années à la reconversion de ces friches en espaces de promenades le long de l’eau ou à la réaffectation de certains bâtiments historiques. Pourtant, il reste aujourd’hui un territoire à l’état de friche dans la Corne d’or, enclavé entre une enceinte très peu perméable et une berge inaccessible au public, dont la dimension impacte de manière radicale la ville.

C’est sur ce site que le projet propose de réinvestir d’anciens bâtiments liés à l’activité d’une construction navale s’étant déroulée pendant six siècles. L’intervention propose une continuité au sein du site par la planification de plusieurs pièces urbaines. L’enjeu majeur consiste à rendre accessible le site depuis l’eau. De ce fait, un nouvel embarcadère prend place au cœur du périmètre et agit comme activateur de la berge et de l’ensemble du territoire. Une constellation de programmes en relation avec l’embarcadère sont proposés pour animer l’intervention, dont un pôle muséal qui articule la promenade le long de la berge.

Site
Genève
Semestre
2020 Printemps
Module
JMA-GE TRAVAIL DE MASTER SP2020
Intervenant-e-s
  • Gökhan Erbilici - Étudiant
  • Nicolas Pham - Professeur
  • Tedros Yosef - Mentor
  • Francesco Della Casa - Expert externe