Le quartier du plan, un entre-deux

L'espace public comme nouvelle interface struturante du village de Morzine

JMA-GE TRAVAIL DE MASTER SP2020

En moins d’un siècle, le tourisme a littéralement transformé les territoires de montagne, notamment en France incluant ainsi Morzine. En effet, l’essor impétueux du tourisme a su profiter au village, alors doté de nouvelles infrastructures diverses améliorant considérablement la vie des villageois. Le tourisme a ainsi été largement profitable, jusqu’au moment où, inévitablement il incite à l’absurdité. Ainsi, il semblerait que l’apogée ait été atteint et que l’époque méliorative a cessée, évidemment causé par l’abus.
Les interventions relevant d’un intérêt pécuniaire s’enchaînent demeurant alors sans cohésion. L’individualiste n’est pas prêt à donner au public une bande de sa parcelle même si elle permet d’enrichir l’espace public, alors évidemment la qualité du village est mise en péril. De plus, l’automobile semble régir les espaces publics alors même qu’ils se raréfient. Et cela est sans parler de l’identité, elle aussi menacée par la standardisation, précieuse source d’économie monétaire. Aujourd’hui, l’architecture des stations cache la vérité, elle tente de reproduire une atmosphère d’autrefois mais n’est ainsi ni traditionnelle, ni moderne. Par conséquent, aujourd’hui la principale économie des stations alpines n’est plus tellement liée au contentement des touristes, mais plutôt au patrimoine immobilier

Site
Genève
Semestre
2020 Printemps
Module
JMA-GE TRAVAIL DE MASTER SP2020
Intervenant-e-s
  • Sarah Marullaz - Étudiant
  • Nicolas Pham - Professeur
  • Nicolas Rossier - Mentor
  • Stefano Moor - Expert externe